Protocole EFT : guérir nos « zones de désespoir » 

 

Ce protocole peut suivre l’article : Les croyances : "Pour cela, il n’y a pas de solution".

 

Des suggestions : selon votre ressenti, faites-le d’une façon générale (votre inconscient travaillera en douceur, en sachant très bien sur quoi il travaille), ou en partant d’un problème particulier.

 

Y a pas d’solution : la preuve, c’est que j’te l’dis !

Même si : "Là, là spécialement, c’est sûr, il n’y a aucun moyen d’améliorer les choses", je m’aime et je m’accepte complètement.

 

Même si je suis absolument sûre que là, pour ça spécialement, je n’ai aucune, mais aucune chance de trouver une solution, je m’aime et je m’accepte complètement, et je m’ouvre un tout petit peu à l’idée que peut-être, un jour, il puisse y avoir un début de solution, et de bonne solution.

  • Mais non, c’est foutu ! (désolée, le cerveau émotionnel n’est pas toujours poli; le langage élaboré fait partie du cerveau rationnel; et quand on "patauge" dans les croyances du cerveau émotionnel, le fonctionnement du cortex est inhibé).
  • C’est complètement foutu !
  • Non, je t’assure, il n’y a aucune, aucune solution !
  • J’ai tout essayé, tout !
  • Il n’y a rien qui marche.
  • Je n’ai jamais su réparer / améliorer / guérir ça.
  • C’est beaucoup trop grave !
  • Tiens, donne-moi un exemple de quelqu’un qui a pu résoudre ça.
  • Ha ha, tu ne vas pas en trouver…
  • Si ? Ah oui, mais bien sûr, pour lui, c’était possible.
  • Pour moi, c’est beaucoup plus grave.
  • Et puis lui, il était plus vieux, plus jeune,
  • plus grand, plus fort, plus riche,
  • plus ceci, moins cela…
  • Bref, pour moi, c’est pas pareil !
  • Tu vois, j’ai réfléchi, t’as vu, j’ai essayé,
  • Et je n’ai pas trouvé de solution.
  • Donc il n’y en a pas, voilà.

 

Tu es sûr(e) que tu as réfléchi ?

  • - Tu es sûr(e) que tu as réfléchi ?
  • - oui, bon ça va, je sais, j’ai tourné en rond.
  • Je sais, je suis nul(le).
  • - Tu n’es pas nulle, pas du tout,
  • Mais tu as effectivement tourné en rond.
  • Et tu n’es pas nulle pour autant, j’insiste.

 

  • Tu as tourné en rond dans ton cerveau émotionnel.
  • Et le fait de tourner en rond
  • t’a encore ajouté des synapses noires,
  • donc a encore aggravé la situation,
  • et ton désespoir,
  • et ta croyance que la situation était insoluble,
  • et que tu n’étais pas capable d’y faire quoi que ce soit d’utile.
  • Tu tiens absolument à continuer comme ça ???
  • - Boff… Bon… alors ???

 

Tu as tourné en rond dans ton cerveau émotionnel.

  • Tu n’as pas vraiment réfléchi,
  • tu as tourné en rond dans ton cerveau émotionnel.
  • Tu lui as toujours posé les mêmes questions,
  • Et il t’a toujours donné les mêmes réponses.
  • Et ça fait sans doute des années,
  • peut-être des dizaines d’années,
  • que ça dure.
  • Ces questions/réponses ne forment même plus quelques synapses noires,
  • À ce niveau,
  • elles forment des autoroutes de synapses noires.
  • Des 4 voies, des 6 voies,
  • Des 10 voies…
  • Tu tiens absolument à ajouter des voies supplémentaires ????
  • ….

 

Et si tu voyais les choses autrement ?

 

  • Ce n’est pas dans ton cerveau émotionnel
  • que tu la trouveras, la solution.
  • Ce n’est pas le bon outil, pas du tout.
  • Lui, c’est un signal d’alarme,
  • Et un moteur.
  • Toi, tu as besoin maintenant
  • D’une "unité centrale" et d’une "connexion Internet".
  • On est bien d’accord que ce n’est pas pareil.
  • En d’autres termes, tu as besoin
  • d’un bon fonctionnement de ta logique (l’ "unité centrale", qui traite - calmement - les informations)
  • et de ton intuition, ta Sagesse Intérieure (la "connexion Internet").
  • Et pour y accéder, tu as besoin de calmer ta peur.

 

Calmer cette peur.

  • Calmer ta peur
  • Calmer cette peur
  • Calmer cette terreur,
  • ce chagrin, ce désespoir.
  • Cette peur n’est qu’une programmation,
  • Qui s’est constituée depuis des années
  • dans ton cerveau émotionnel.
  • Au début, il y a très longtemps,
  • elle a eu sa raison d’être;
  • c’était la meilleure solution que tu aies trouvé
  • pour faire face à un problème réel,
  • … d’il y a très longtemps.

 

  • Bravo à toi d’avoir trouvé cette solution,
  • Grâce à elle tu es toujours là,
  • Et tu as vécu, appris et réussi plein de choses depuis.
  • Bravo à toi, sincèrement.
  • Et cette peur a fait boule de neige…
  • Une énorme boule de neige
  • qui a grossi, grossi, avec le temps.
  • Pas vraiment avec le temps :
  • mais avec ton interprétation des choses.
  • Une interprétation du genre :
  • "Je ne peux pas, je ne sais pas,
  • je n’ai jamais pu,
  • c’est trop dur, c’est impossible".

 

Notre Sagesse Intérieure...

  • Tu dis "Je ne peux pas."
  • Si, tu peux.
  • Ta Sagesse Intérieure peut.
  • Ta Sagesse Intérieure,
  • et celle de toutes les personnes concernées.
  • Vous êtes Reliés par le Meilleur de vous-même,
  • Et le but de ce Meilleur,
  • C’est l’harmonie, la joie, l’Amour,
  • la paix intérieure et extérieure.

 

  • C’est là son but,
  • pas les conflits, pas la compétition,
  • pas l’écrasement de l’un par l’autre,
  • ni les incapacités, ni les limitations,
  • ni la solitude ni l’impuissance.
  • Le but de ce Meilleur de vous-mêmes,
  • C’est l’Amour, le bonheur,
  • la sérénité, l’harmonie.
  • Et ce Meilleur est en toi,
  • Cette Sagesse Intérieure est en toi
  • Et en tous les êtres.

 

  • et tu es aussi Relié
  • à toute la connaissance de l’Univers
  • Au "Grand Internet Géant",
  • Qui a les réponses à tout ce qui te préoccupe
  • Qui a les solutions à tous tes problèmes.
  • Il suffit de ne pas l’empêcher d’agir.
  • Il suffit de le laisser agir...

 

Voir ce problème résolu.

Vous pensez maintenant à un problème précis, le premier qui vous vient à l’esprit; vous pouvez répéter les phrases, ou "voir" la situation que vous aviez voulu améliorer. Très important : c'est l'émotion positive, la joie que vous allez ressentir, qui va créer l'énergie pour aller vers la résolution du problème. Les phrases et les images ne servent qu'à générer cette émotion.

  • J’imagine maintenant ce problème résolu
  • C’est vraiment devenu simple.
  • Simple, agréable.
  • Un énorme poids est tombé de mes épaules.
  • C’est résolu, vraiment résolu.
  • Quel soulagement !
  • Finalement, c’était si simple…
  • Je n’aurai plus jamais cette difficulté.
  • C’est résolu, et je me sens si bien.
  • Si détendue, si heureuse,
  • Si confiante dans mon avenir
  • Et si pleine d’Amour pour tous les Êtres.
  • Namasté.

 

Une grande respiration, un grand sourire. Ça va mieux ?! Aucun problème ne peut nous empêcher d’être heureux, nous sommes bien Plus que nous croyons être.

 

Comment avez-vous vécu ce protocole ?

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Des phrases pour croire en ses Rêves, toujours, toujours :

 Suivre sa joie, c'est suivre un appareil de guidage interne. (Madeleine Lejeune)

 

"Quand naît en moi une pensée, je me demande si elle est dirigée vers la réussite ou vers l'échec. Dans ce dernier cas, je l'élimine directement, car

ma vie en dépend". (Martin Brofman)

 

S'inquiéter, c'est utiliser son imagination pour créer ce que l'on craint. (Véronique Baudoux).

 

Nous sommes bien PLUS que nous ne pensons être.

En conséquence, les "MIRACLES" seraient l'état NORMAL, si nous ne les bloquions pas avec nos croyances.

 

Il y a une force intérieure dans chaque être humain, qui une fois libérée, permet de transformer chaque rêve, vision et désir en réalité (Anthony Robbins)