Protocole EFT : accepter nos émotions négatives vis-à-vis des autres

Pas évident de remettre en question nos émotions agressives, méprisantes,

vis-à-vis d’autres personnes.

Si on n’a pas de recherche spirituelle, on ne voit pas l’intérêt de le faire, on

pense que c’est normal. Et si on a une recherche spirituelle, on n’aime vraiment pas découvrir des choses pareilles en nous.

Pourtant, si on avait tous une pleine conscience de l’Amour Universel, ça se saurait …

Donc, si vous n’êtes pas totalement plein d’Amour, bienvenue au club, un club

d’environ 7 milliards d’adhérents.

 

Voilà un protocole EFT pour accepter cette idée en douceur, et donc laisser un peu

plus la Lumière circuler en nous tous… pour davantage de bonheur, en vous et

dans le monde.

 

Cet article peut suivre : Protocole EFT : souffrance dans vos relations

(vous prennent-ils pour un extra-terrestre ?) En effet, toutes les souffrances

que nous ressentons reflètent les croyances et les objectifs inconscients

d’une partie de nous (Loi d’Attraction).

 

Accepter votre ressenti ... sans en avoir peur.

Même si tu prends certaines personnes pour des imbéciles, tu es quelqu’un de bien.

Même si tu prends des gens pour des imbéciles, tu as de vrais motifs pour ressentir

les choses comme ça. Il ne s’agit pas de motifs qui viennent d’eux, mais il s’agit de programmations de ton cerveau émotionnel.

Même si une partie de toi tient à prendre certaines personnes pour des imbéciles, c’est

parce que ces personnes lui font peur, parce qu’elles touchent à des points douloureux

en elle. Je respecte cette partie de toi, je l’Aime, je suis à l’écoute de sa peur et de sa souffrance.

 

  • tu as peur de ces personnes
  • Tu as peur que leur comportement te fasse encore du mal.
  • Tu as peur que ce qu'ils disent,
  • ou ce qu'ils font,
  • te fasse de la peine,
  • te mette en colère.
  • Tu as peur de ce que tu ressens quand tu es avec eux.
  • Une partie de toi les Aime, une autre les déteste, une autre en a peur.
  • Mais c’est OK, tu es quelqu’un de bien.
  • Tu n’es pas seule à ressentir des choses comme ça.
  • Tu n’es pas seule…
  • Ces personnes te mettent mal à l’aise
  • Mais c’est OK, tu es quelqu’un de bien.
  • Elles te font peur,
  • et tu te débats à l’intérieur de toi.
  • C’est OK, tu es quelqu’un de bien.
  • Tu n’es pas la seule à vivre ça.
  • Et bravo à toi, tu le vis en en ayant maintenant conscience.
  • C’est OK, tu es quelqu’un de bien.
  • Tu as le droit de ressentir cette peur, cette colère,
  • Tu as le droit de te débattre à l’intérieur de toi.
  • Tu es une bonne personne, tu es quelqu’un de bien.
  • J’entends que tout ça, c’est très douloureux
  • Je comprends ta souffrance
  • Je comprends ta peur
  • Je comprends ce que tu endures.
  • Je ne te juge pas, je te comprends, je t’écoute.
  • Tu as le droit de ne pas être que Amour,
  • C’est OK, je te comprends, je t’écoute, je t’Aime
  • Tu es quelqu’un de bien.
  • C’est OK, ce que tu ressens,
  • Tu ne devrais pas être autrement
  • Tu ne dois pas être autrement.
  • Tu es très BIEN comme tu es.

 

Mais, ça ne te rend pas heureux(se)...

  • Mais ça ne te rend pas heureuse.
  • C’est là le vrai problème, le seul problème.
  • Tout cela ne te rend pas heureuse.
  • Tu as plein de raisons de garder ta peur de ces gens,
  • Ta haine, ton mépris.
  • Tu as peur d’exploser si tu lâches ça.
  • Tu as peur d’être tellement vulnérable si tu lâches ça.
  • Tu as peur d’être à leur merci
  • Qu’ils fassent de toi ce qu’ils veulent
  • Que tu ne sois plus jamais libre.
  • Mais… est-ce que tu es vraiment libre,
  • enfermée dans cette prison de peurs et de haines ?
  • Tu ne serais pas en train de te jeter dans la mare
  • pour éviter la pluie ?
  • En y réfléchissant bien,
  • Peut-être…
  • Te jeter dans la mare pour éviter la pluie…
  • Te jeter dans la mare pour éviter la pluie…
  • Peut-être, après tout…
  • Oh, et si tu voyais les choses autrement ?

 

Et si je voyais les choses autrement ?

Même des parties de moi ont eu tellement de mépris, tellement de peurs, tellement de

colère, vis-à-vis de ces gens, et que eux ou d’autres me l’ont bien reflété

en ayant les mêmes sentiments vis-à-vis de moi, je commence peut-être

à en avoir assez de cette machine infernale, et à «condescendre» à voir

les choses un petit peu différemment…

 

  • eh oui, j’étais tombée dans un grand gouffre noir, de haine et de peur
  • Et ça m’a bien "pourri" la vie, si j’y réfléchis un petit peu.
  • Mais je ne m’en étais même pas rendue compte.
  • Je croyais juste que j’avais complètement raison
  • Que c’était les autres qui ne comprenaient rien.
  • Et si je voyais les choses autrement ?
  • Que j’en sorte, de ce gouffre, juste pour voir si le paysage autour est plus agréable ?
  • Et puis, si il ne me plaît pas, je pourrai toujours y retourner, si je veux…

 

  • Bon, j’en sors, et je regarde autour de moi.
  • Effectivement, ça n’a pas l’air mal.
  • Et puis, si j’ai des doutes, j’ai des armes magiques pour me protéger :
  • L’Amour; et la certitude que nous sommes tous des Dieux
  • Que nous sommes bien plus que nous ne croyons être
  • Que nous sommes tous Reliés par le Meilleur de nous-mêmes
  • Que la peur chronique fait partie du monde de l’illusion,
  • Et que sous toute haine, il y a l’Amour.

 

  • Je me pardonne aussi d’être tombée dans ce gouffre,
  • Et d’y être restée pendant si longtemps.
  • OK, je n’avais rien compris, ça arrive !
  • Et puis, ce n'était qu'une partie de moi qui n'avait rien compris,
  • pas moi en entier.
  • Ce qui est douloureux, contradictoire, stupide,
  • ce n'est jamais qu'une partie de nous.
  • Notre partie divine, Elle,
  • Elle a toujours tout compris.

 

  • Je vais essayer de regarder ces personnes, et moi-même,
  • avec de plus en plus d’Amour.
  • De plus en plus d’Amour…
  • Waaa ! Ça devrait être agréable de les regarder avec plus d’Amour
  • Et de me regarder avec plus d’Amour
  • et même un peu d'humour, aussi....
  • ça doit être agréable de voir
  • plus de Beauté, d’Intelligence, de Joie, en eux et en moi;
  • Et plus d’Amour, chez nous tous.
  • Namasté.

 

Passage à l’action.

Maintenant, vous vous recentrez spécifiquement sur des personnes,

vis-à-vis desquelles vous voulez effectuer une certaine action, ou avoir

un changement réel de comportement.

 

Même si je vous ai fait du mal, en pensée ou en action, «volontairement»

ou involontairement, je vous demande pardon.

 

  • ça veut dire que je veux arrêter de vous faire du mal, même en pensée
  • Ça veut dire que désormais, je veux voir la Beauté en vous,
  • même quand elle n’est pas visible à chaque instant,
  • même si par moment vous êtes dur, con..ditionné, désagréable.
  • Je décide de reconnaître la Beauté en vous,
  • même quand vous placez un mur devant,
  • c’est le meilleur moyen que votre Beauté, votre Amour, finisse par se manifester.
  • Ce mur n’a pour but que de vous protéger de vos peurs
  • Moi, je vois de plus en plus l’Être magnifique qui se cache derrière.
  • Et je vois aussi, de plus en plus, l’Être magnifique
  • Qui se cache en moi,
  • Derrière mes carapaces et mes boucliers.
  • Je vois le Soleil derrière tes nuages,
  • En conséquence,
  • tu verras de mieux en mieux le Soleil
  • Derrière mes nuages.
  • Namasté.
  •  

Un grand soupir, un grand sourire… Bravo pour ce nouveau regard.

 

Vous évaluez à combien (sur 10) vous vous sentiez prêt à faire ce changement avant

ce protocole, et à combien vous vous sentez prêt à le faire maintenant.

Vous nous tenez au courant, dans les commentaires ? Merci d’avance. :)

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Des phrases pour croire en ses Rêves, toujours, toujours :

 Suivre sa joie, c'est suivre un appareil de guidage interne. (Madeleine Lejeune)

 

"Quand naît en moi une pensée, je me demande si elle est dirigée vers la réussite ou vers l'échec. Dans ce dernier cas, je l'élimine directement, car

ma vie en dépend". (Martin Brofman)

 

S'inquiéter, c'est utiliser son imagination pour créer ce que l'on craint. (Véronique Baudoux).

 

Nous sommes bien PLUS que nous ne pensons être.

En conséquence, les "MIRACLES" seraient l'état NORMAL, si nous ne les bloquions pas avec nos croyances.

 

Il y a une force intérieure dans chaque être humain, qui une fois libérée, permet de transformer chaque rêve, vision et désir en réalité (Anthony Robbins)