Le développement personnel, c'est seulement "une mode" ?

 

J’ai déjà entendu dire : "Moi, je me méfie de toutes ces histoires de développement personnel… c’est une mode, ça va passer, comme tout le reste…"

 

Une mode, c’est généralement un phénomène déclenché pour des raisons commerciales : une année, tout le monde trouve superbes les pulls vert fluo, et l’année suivante, on n’ose plus les mettre de peur d’avoir l’air «ringard»… à qui cela profite ? Certainement pas à votre porte-monnaie.

 

Le développement personnel, c’est une recherche du bonheur : être heureux, c’est tout de même ce qu’on souhaite tous, consciemment ou inconsciemment. Certains y croient tellement peu, sont tellement désespérés, qu’ils cherchent seulement à éviter encore plus de malheur («Si je me fais renvoyer de ce travail que je déteste et qui m’épuise, je n’aurai plus de quoi vivre»… reste à savoir si c’est absolument certain …?), ce qui revient tout de même à se situer le moins mal possible sur «l’axe malheur -> bonheur».

 

Le développement personnel n’a donc rien d’une mode : il consiste à chercher à être de plus en plus heureux, et c’est la pulsion la plus fondamentale de l’humanité.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Des phrases pour croire en ses Rêves, toujours, toujours :

 Suivre sa joie, c'est suivre un appareil de guidage interne. (Madeleine Lejeune)

 

"Quand naît en moi une pensée, je me demande si elle est dirigée vers la réussite ou vers l'échec. Dans ce dernier cas, je l'élimine directement, car

ma vie en dépend". (Martin Brofman)

 

S'inquiéter, c'est utiliser son imagination pour créer ce que l'on craint. (Véronique Baudoux).

 

Nous sommes bien PLUS que nous ne pensons être.

En conséquence, les "MIRACLES" seraient l'état NORMAL, si nous ne les bloquions pas avec nos croyances.

 

Il y a une force intérieure dans chaque être humain, qui une fois libérée, permet de transformer chaque rêve, vision et désir en réalité (Anthony Robbins)