Psychogénéalogie

Nous faisons partie d'un égrégore puissant, créé par l'ensemble des émotions vécues par notre famille, jusqu'à des ancêtres lointains. En d'autres termes, certaines de nos croyances peuvent résulter de fidélités inconscientes à de lointains aïeux que nous n'avons même pas connus.

 

Quelques exemples, très brièvement :

- Un délinquant peut l'être par "fidélité" inconsciente à un ancêtre emprisonné, considéré comme la "honte de la famille". 

- Il y a des  "familles de femmes" : les maris y sont nettement mis au second plan, les garçons moins aimés que les filles. Le problème originel est souvent une arrière-grand mère morte en couches, il a résulté de ce choc une "solidarité des femmes", qui ont développé une méfiance vis-à-vis des hommes.

 

Plus généralement, on assiste à une transmission de valeurs, conscientes ou inconscientes, à travers plusieurs générations : elles ne sont pas toujours négatives, heureusement (familles de musiciens, de voyageurs, ...), mais elles peuvent l'être, et terriblement : répétitions d'accidents, de maladies graves, de procès, de meurtres.

 

D'où l'importance d'englober cet aspect dans toute forme de travail sur soi.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Des phrases pour croire en ses Rêves, toujours, toujours :

 Suivre sa joie, c'est suivre un appareil de guidage interne. (Madeleine Lejeune)

 

"Quand naît en moi une pensée, je me demande si elle est dirigée vers la réussite ou vers l'échec. Dans ce dernier cas, je l'élimine directement, car

ma vie en dépend". (Martin Brofman)

 

S'inquiéter, c'est utiliser son imagination pour créer ce que l'on craint. (Véronique Baudoux).

 

Nous sommes bien PLUS que nous ne pensons être.

En conséquence, les "MIRACLES" seraient l'état NORMAL, si nous ne les bloquions pas avec nos croyances.

 

Il y a une force intérieure dans chaque être humain, qui une fois libérée, permet de transformer chaque rêve, vision et désir en réalité (Anthony Robbins)