Croyances et axiomes (ou : postulats)

 

Un ensemble d’axiomes, ou de postulats (c’est la même chose), c’est la base d’un système de pensée. Un axiome, c’est une phrase que l’on choisit consciemment de considérer comme vraie, parce qu’elle nous paraît très probable, qu’elle semble donner des résultats intéressants. Mais on est prêt à la remettre en question si des conséquences de cet axiome se contredisent., ou ne sont pas en adéquation avec la réalité.

 

 

Une croyance, par contre, n’est pas choisie consciemment. C’est comme le mot l’indique, quelque chose qu’on croit. Croire, c’est tenir quelque chose pour vrai sans preuve, sans vérification, simplement parce qu’on nous a dit que c’était vrai, parce que « la plupart des gens » (ceux de notre entourage, et les médias, en général) le disent, ou parce que c’est une conclusion que nous avons tiré il y a « un certain temps », disons, vers l’âge de 2 ou 3 ans, par exemple… On voit « à quel point » une croyance est fiable (!).

 

Les croyances relèvent du cerveau émotionnel, et les axiomes du cerveau rationnel.

Les axiomes sont donc accessibles au raisonnement.

Par contre, les croyances sont enracinées profondément dans l’inconscient, entremêlées les unes avec les autres, tenues par la « colle» des fidélités, et des peurs inconscientes…

 

Très important : ce n’est pas parce qu’on a compris quelque chose au niveau rationnel que les croyances vont suivre, cela n’a rien à voir : on peut voir consciemment Dieu comme une Energie d’Amour, en parler très bien et avoir une démarche spirituelle très sincère… mais avoir encore des parties du subconscient intoxiquées par la peur de l’Enfer et les menaces d’un « Père Fouettard sur son nuage » qui aurait été qualifié de « Bon » Dieu.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Des phrases pour croire en ses Rêves, toujours, toujours :

 Suivre sa joie, c'est suivre un appareil de guidage interne. (Madeleine Lejeune)

 

"Quand naît en moi une pensée, je me demande si elle est dirigée vers la réussite ou vers l'échec. Dans ce dernier cas, je l'élimine directement, car

ma vie en dépend". (Martin Brofman)

 

S'inquiéter, c'est utiliser son imagination pour créer ce que l'on craint. (Véronique Baudoux).

 

Nous sommes bien PLUS que nous ne pensons être.

En conséquence, les "MIRACLES" seraient l'état NORMAL, si nous ne les bloquions pas avec nos croyances.

 

Il y a une force intérieure dans chaque être humain, qui une fois libérée, permet de transformer chaque rêve, vision et désir en réalité (Anthony Robbins)